Hier, les clients de Goodmail Systems ont reçu un e-mail leur annonçant la fermeture du programme de certification le 8 février 2011. Une surprise pour peu de personnes au final, des rumeurs de changements circulant sur Internet depuis quelques semaines.

Dès ses débuts, le programme de certification Goodmail a eu du mal à trouver un marché. Bien que des partenariats aient été mis en place avec les principaux routeurs, ces derniers ont toutefois rencontré des difficultés pour faire adopter ce système à leurs clients.
.
Du côté FAI, la pénétration du marché a également été difficile. En effet, seulement certains FAI tels que AOL, Yahoo et Hotmail, ont adhéré à Goodmail… Bien moins que ce à quoi l’entreprise s’attendait.
.
Selon certains experts, le principal problème est que la plupart des annonceurs qui respectent les bonnes pratiques de l’e-mail marketing n’ont pas besoin de programmes de certification externes. Bien sûr, il existe toujours des exceptions mais en général, les e-mailing de ces entreprises là aboutissent correctement en boîte de réception. Même pour les sociétés dont la délivrabilité des messages n’est pas exceptionnelle, le programme de certification Goodmail n’était pas vraiment rentable (coût élevé en comparaison avec le peu de FAI impliqués).
.
Cette sortie du marché semblait inévitable. Alors que l’ensemble du marché va vers davantage de respect du destinataire final et vers l’homogénéisation des bonnes pratiques de l’e-mailing à tous les annonceurs, le programme de certification Goodmail semblait en décalage total avec la tendance actuelle du secteur de l’e-mail marketing.
.
Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de cet article en anglais sur le blog de CircleID (02/02/2011)
.
(Aucun vote actuellement)
Loading ... Loading ...

Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux de commentaires

Soumettre un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire) (Elle ne sera pas publiée)